Simuler le vieillissement pour accompagner la personne âgée avec bienveillance

Public concerné

  • Tout professionnel en relation avec la personne âgée  

     

    Prérequis : travailler en situation d'accompagnement auprès de la personne âgée

     

     



Durée

  • 3 jours

Formateur

  • Psychologue gérontologue ou cadre infirmier ou psychomotricien ou ergothérapeute

Objectifs

Méthode

Programme

  • Poser un autre regard sur le vieillissement, comprendre l’impact de l’environnement physique et social dans le quotidien des personnes âgées

 

  • Prendre conscience des limitations de mouvements et des difficultés des personnes âgées dans le but d’améliorer la relation d’aide

 

  • Vivre l’expérience sensorielle des principales déficiences liées au vieillissement afin d’adapter les meilleurs gestes possibles

 

  • Favoriser le maintien de l’autonomie des personnes aidées en leur donnant davantage de confort dans leur participation aux actes de la vie quotidienne

 

  • Mener une réflexion sur les pratiques, le savoir-faire et le savoir-être des aidants

 

  • Prévenir les risques liés aux soins (âgisme, chute, blessure, burn-out…)
  • L’expérience de simulation consiste à revêtir une combinaison et des accessoires afin de percevoir les effets du vieillissement. Ce procédé favorise une prise de conscience des professionnels et leur permet de mieux appréhender les besoins et les difficultés rencontrés par les personnes âgées dans tous les actes de la vie quotidienne

 

  • Cet outil offre la possibilité de ressentir les déficiences physiologiques liées au grand âge comme : l’opacité du cristallin de l’œil, le rétrécissement du champ visuel, les maladies oculaires (cataracte, glaucome, dégénérescence maculaire …), la perte d’audition à haute fréquence, la restriction de la mobilité de la tête, les raideurs articulaires, la perte de force et diminution de l’agilité, la réduction de la coordination des mouvements, la démarche hésitante et les tremblements

 

  • Cet outil permet d’expérimenter au travers d’exercices concrets les conséquences sociales, relationnelles et émotionnelles du vieillissement des organes moteurs, sensoriels et de certaines fonctions cognitives

 

  • Cette méthode contribue à améliorer la qualité de vie des personnes âgées, car elle permet d’adapter un ensemble d’actions et de prestations à leur contexte de vie, à domicile ou en institution et de favoriser leur autonomie

 

  • Le simulateur des douleurs dorsales permet au professionnel de ressentir les douleurs consécutives à une mauvaise manutention lors des actes. L’alliance des 2 simulateurs permet de travailler en binôme sur la relation professionnel/personne âgée et d’adapter une prise en charge bénéfique aux deux partenaires.

MODULE 1 - COMPRENDRE LES ALTERATIONS LIEES AU VIEILLISSEMENT


Contexte de travail


Le processus du vieillissement et ses impacts sur la personne âgée


  • Le vieillissement normal : les changements induits
  • Autres conséquences psychologiques et sociales
  • Le vieillissement pathologique et les situations de handicap : quels impacts ?

 

Simuler le vieillissement pour mieux connaitre et comprendre les altérations cognitives et sensorielles


  • Appréhender les altérations des fonctions cognitives et sensorielles
  • Ressentir le vieillissement moteur et locomoteur
  • Expérimenter la perte de motricité fine
  • Comprendre les impacts du vieillissement sur la perte des repères spatio-temporels
  • Percevoir les ressentis psychologiques de la personne âgée : abandon, solitude, isolement, tristesse, incompréhension, peur, agressivité, colère, insécurité…
  • Appréhender l’importance du rôle du professionnel dans l’accompagnement de la personne, le maintien d’un environnement rassurant qu’elle connait, maitrise

 

Mises en situation : exercices de simulations d’atteintes des fonctions sensorielles avec le simulateur du vieillissement afin de mieux appréhender l’environnement d’une personne âgée avec une altération de la vision, de l’audition,  de l’odorat et du goût ; exercices de perceptions corporelles ; jeux d’écriture, de lecture, d’orientation spatio-temporelle, de perception du temps d’attente

 


MODULE 2 - SIMULER LE VIEILLISSEMENT DANS LES ACTES DE LA VIE QUOTIDIENNE POUR AJUSTER SON ACCOMPAGNEMENT : MISES EN SITUATION AVEC LE SIMULATEUR DE VIEILLISSEMENT


Actes d’hygiène, de bien-être et de confort


  •  Toilette  

- Illustrer les difficultés locomotrices et leurs impacts sur la personne âgée qui a des difficultés à répondre à certaines demandes des soignants (“tournez-vous”; “levez le bassin”; “mettez-vous sur le côté”)… même en absence de troubles cognitifs

- Se rendre compte du caractère désagréable et angoissant de ne pas pouvoir appréhender réellement les actions d’autrui sur soi-même

- Travailler sur la façon d’entrer en interaction avec la personne âgée pour faciliter ses soins et sa mise en confiance

  • Habillage/déshabillage

- Illustrer les limites physiques et non-intentionnelles de la personne âgée l’empêchant de réaliser certains mouvements

- Prendre conscience de la lenteur et de la lourdeur des mouvements

- Soutenir l’autonomie de la personne en proposant un accompagnement adapté

- Adapter l’environnement et l’aide technique proposée

  • Coiffage

- Tenir compte des difficultés sensorielles et motrices de la personne âgée pour lever un bras, saisir un objet, le maintenir dans la durée, … et respecter son rythme

- Adapter l’aide technique proposée

 

Instant repas


  • Appréhender l’importance et la place des temps repas dans la vie de la personne âgée
  • Appréhender l’impact des altérations cognitives, sensorielles, motrices dans le plaisir de manger
  • Utiliser les aides techniques pour le repas, outils au service du résident et du maintien de son autonomie

 

Mises en situation : expériences de prise de repas dans un contexte de perte de capacité visuelle et de force musculaire, difficultés sensorielles, de motricité, de handicap 


Activités d’animation


  • Prendre conscience de l’isolement social suite à la perte des fonctions sensorielles et de la nécessité de renforcer le lien social
  • Comprendre la fatigabilité de la personne, le refus, l’agitation, la colère du résident et entre résidents
  • Appréhender l’importance de la communication lors de ce moment-clé
  • Illustrer la difficulté à proposer une activité de groupe adaptée à chacun

 

Aide à la mobilité


  • Marche-déplacements

- Illustrer les difficultés locomotrices de la personne âgée

- Se rendre compte de la fatigabilité du résident

- Prendre conscience du risque de chute et de l’importance d’un environnement adapté en vue d’améliorer son contexte professionnel et le cadre de vie

- Respecter le rythme, la lenteur des déplacements de la personne âgée sans brusquerie ; ralentir le pas quand le professionnel s’approche d’elle, la considérer avant tout comme une personne

  • Mobilisation

- Appréhender les situations de dépendances physiques et l’environnement

- Appréhender les difficultés au quotidien de la personne âgée et les situations d’inconfort

- Prendre conscience des déficits de la personne âgée, qu’elle ne simule pas ses difficultés, qu’elle a besoin d’aide pour se mobiliser

- Adapter ses gestes, son comportement en tant que professionnel

- Démontrer que de simples gestes de la vie quotidienne sont très difficiles à réaliser pour la personne âgée et qu’il est important de s’adapter à son rythme

- Prévenir les risques et préserver la santé des professionnels et de la personne aidée


MODULE 3 - VERS UNE RELATION D'AIDE BIENVEILLANTE ENVERS LA PERSONNE AGEE


La personne âgée au coeur des pratiques


  • Prendre en considération la personne âgée comme une personne adulte, responsable et citoyenne
  • Respecter l’individualité de la personne, ses habitudes et son environnement
  • Les fondamentaux au maintien de l’autonomie
  • Identifier le potentiel d’autonomie de la personne âgée
  • Valoriser les éléments protecteurs de son autonomie et ses ressources
  • Elaborer des réponses globales et des stratégies d’accompagnement en équipe pour protéger l’autonomie

 

Les outils de stimulation sensorielle et cognitive


  • Optimiser les activités quotidiennes
  • Faciliter l’expression de la personne âgée par une communication adaptée

 

 


Rechercher une formation

Formule sur site
(dans votre établissement)

Coût net / groupe
  • Capitales régionales : 3 300€
  • Autres villes : 3 600€
LYON : 04 72 32 30 90
PARIS : 01 55 76 68 93
Nous contacter